Après une rencontre sans but à Zurich, les Servettiennes veulent renouer avec la victoire sur leur pelouse samedi face à Saint-Gall-Staad.

A défaut de retrouver leur public, puisqu’il n’y en a pas, coronavirus oblige, les joueuses d’Eric Sévérac s’apprêtent à jouer leur première rencontre à domicile depuis fin septembre. Actuellement en tête du championnat, elles possèdent deux longueurs d’avance sur le FC Bâle, deuxième. Une avance qui a diminué après leur match nul à Zurich contre les Grasshoppers (0-0), une formation très accrocheuse, et de la victoire attendue de leurs poursuivantes les plus immédiates sur la lanterne rouge, le FC Lugano (5-0). Mais cette avance, les Servettiennes entendent bien la conserver, voire l’augmenter. Cependant, l’équipe saint-galloise qu’elles affrontent samedi (18h) à Lancy ne va pas leur faciliter la tâche s’annonce comme une équipe beaucoup plus joueuse.

Maëva Sarrasin Capitaine de Servette Chênois

 

Pour mémoire, Maeva Sarrasin et ses coéquipières se sont imposées par la marge la plus étroite (1-0) en Suisse orientale lors de la deuxième journée, en plein été, grâce à une réussite d’Alyssa Lagonia dans les dernières minutes de la partie. La rencontre de cette fin de semaine a pour théâtre un stade vide ou presque, en raison du huis-clos, mais on peut la suivre en direct sur le site internet de la Super League féminine https://www.awsl.ch/fr et sur les réseaux sociaux du club grenat.

Maeva Sarrasin, à gauche, a trouvé le chemin des filets à six reprises en championnat cette saison, notamment face à Lucerne fin août (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Radio Lac