Le filtrage opéré à la frontière franco-suisse à cause du coronavirus oblige les Transports publics genevois (TPG) à modifier certaines lignes de bus qui passent d’un pays à l’autre. Le sort du tram 17, qui va jusqu’à Annemasse (F) , sera fixé lundi prochain.

Les TPG ont ainsi décidé, mercredi, d’interrompre les lignes 63, 64, 66, M, N et T jusqu’à nouvel avis. Ils ont aussi entrepris la modification ou le raccourcissement des parcours des lignes G, K, 38, 52, 62, 66, 68 et 76. En outre, la ligne D fonctionne uniquement sur le territoire helvétique.

Concernant le tram 17, qui relie Lancy (GE) à Annemasse (F), aucune décision n’a pour l’instant été prise. Actuellement, les passagers sont priés de descendre à la douane de Moillesulaz, afin de se faire contrôler avant de poursuivre leur course. Un système de navettes pourrait être instauré lundi, remplaçant le tram.

Radio Lac