Un poste de coordinateur a été refusé à une voix près. La droite y voyait les prémisses de la municipalisation des crèches.

Tribune de Genève