Le 25 février à 17h à l’Eglise Notre-Dame-des-Grâces, les Concerts de Lancy proposent un concert associant des oeuvres ayant pour point commun de n’avoir pas été achevées par leurs créateurs.

Qui décide qu’une œuvre est terminée ? Dans les cas présents ce ne sont pas les compositeurs puisqu’ils ont laissé ces symphonies inachevées.

Pourtant, elles sont aujourd’hui considérées comme des pièces majeures du répertoire et les mélomanes reconnaîtront probablement les magnifiques thèmes de l’inachevée de Schubert. Quant au mouvement Blumine, Mahler l’avait retiré de sa première symphonie que l’Orchestre des Trois-Chêne a interprétée en juin 2017.

Arturo Corrales
Compositeur, directeur d’orchestre, docteur en musicologie, guitariste, enseignant et architecte. Né au Salvador, il a fait ses études musicales à SanSalvador, Genève, Lugano et Paris. Co-fondateur de l’Ensemble Vortex, il a participé à divers festivals
internationaux d’art, en tant que compositeur, enseignant et chef d’orchestre. Il est
actuellement professeur de composition et d’analyse musicale au Conservatoire populaire de musique, théâtre et danse de Genève. Il a repris la direction de l’Orchestre des Trois-Chêne en août 2017.

Programme :

Franz Schubert (1797-1828)
Symphonie No 8, D. 759, dite “inachevée” Allegro moderato
Andante con moto

Alexandre Borodine (1833-1887)
Symphonie No 3 (inachevée) Moderato assai
Scherzo. Vivo

Gustav Mahler (1860-1911)
Blumine

Concerts de Lancy