Les « croquis rapides aquarellés » de Georges Branche