Des habitants du Petit-Lancy et des étudiantes de l’HETS mettent sur pied un thé dansant à La Villa Tacchini.