En 2013, les statistiques de la Police cantonale genevoise étaient encourageantes : baisse du nombre de réquisitions, diminution des vols à la tire… Malgré tout, le sentiment d’insécurité chez les aînés est en constante augmentation, même si la majorité des victimes ont entre 20 et 65 ans.