Chaque mercredi, une trentaine de familles se rend à l’épicerie solidaire du Petit-Lancy. Contre 1.- symbolique, elles peuvent repartir avec quelques vivres. Ce lieu ne pourrait pas exister sans l’aide de ses bénévoles. Ces derniers s’occupent autant de la livraison des marchandises et de la gestion du stock que de leur distribution.